Organisation Non Gouvernementale, humanitaire et d’actions sociales

AIDS & WAR ORPHANS

AXES D’INTERVENTIONS

UNE CRISE ALIMENTAIRE EN AFRIQUE

Sauver des vies...
Le monde semble aujourd’hui ouvrir les yeux sur la grave crise alimentaire qui frappe le Niger depuis plusieurs mois. Mais au-delà du Niger, c’est toute une région qui est menacée par la faim: en Mauritanie, au Mali, au Tchad ou encore au Sud Soudan, les signaux d’alerte nutritionnelle sont en effet réunis. La plus grande vigilance est obligatoire pour éviter aux populations vulnérables de ces pays de subir le même sort. Et pour sauver ainsi un maximum de vies.

 En Bref...

 La famine au Niger, une catastrophe humaine

Plus de 3,6 millions de personnes ont besoin d'aide alimentaire

Quelques 3,6 millions de personnes au Niger sont lentement menacées de faim. Une invasion d'acridiens, la pire depuis les quinze dernières années, a détruit les cultures en Afrique centrale et occidentale, et une grave sécheresse a anéanti les quelques cultures qui restaient.

Urgence..... Agir!

Massacres et famine au Soudan

Les attaques armées contre des villageois déclenchent une énorme crise humanitaire

Depuis la fin de l'année dernière, la région du Darfour tout entière, à l'ouest du Soudan, connaît l'une des situations d'urgence les plus graves auxquelles le monde est confronté. Plusieurs milliers de villageois ont été tués alors que les forces armées soudanaises et une milice bénéficiant de l'appui du gouvernement s'efforcent de réprimer l'insurrection locale. L'ONU estime que quelque 2 millions de personnes, dont un grand nombre ont dû abandonner leur domicile à cause du conflit, ont un "besoin urgent d'aide." Par ailleurs, 130 000 personnes ont fui vers le Tchad voisin. Veuillez donner immédiatement.

La famine au Mali éclipsée par celle du Niger
La faim menace aussi le Mali. La crise alimentaire frapperait, selon les Nations Unies, 1,5 million de Maliens, dont 144.000 enfants. Une crise largement ignorée par la communauté internationale. Celle-ci semble avant tout préoccupée par la situation au Niger. Les organisations humanitaires craignent que le même scénario qu’au Niger se répète au Mali où les signaux d’alerte étaient restés lettre morte. Les donateurs n’ont commencé à se mobiliser qu’à partir du moment où les médias se sont emparés du sujet, donc trop tard. Le déficit pluviométriques et une invasion de sauterelles en 2004, la plus importante depuis 15 ans, ont aggravé la situation des années passées. D’autres pays, comme le Burkina Faso et la Mauritanie sont également touchés. Faudra-t-il attendre une catastrophe humaine semblable à celle du Niger pour attirer l’attention internationale sur le Mali ?. Veuillez donner immédiatement

Famine manipulée en Ogaden - Ethiopie

Après trois années de sécheresse, l’Ogaden, au sud-est de l’Ethiopie, concentre un grand nombre d’organisations humanitaires mobilisées contre la famine. Cette catastrophe qu’on dit « naturelle » n’a, en réalité, que peu à voir avec la nature. En effet, elle représente l’archétype d’une famine mise en scène à la face du monde dans un triple dessein : attirer l’aide internationale, « capturer » une région périphérique aux tendances centrifuges, souder le peuple éthiopien dans la lutte contre une « catastrophe » à quelques semaines d’élections essentielles pour le régime
La sécheresse frappe de nouveau l’Ogaden. Les 3,5 millions de Somalis qui peuplent cette région de l’Ethiopie l’ont subie trois années de suite. Les ressources en eau se sont raréfiées, tandis que les pâturages s’épuisaient. Les difficultés climatiques, courantes dans une région sahélienne, ont mis en évidence des déséquilibres croissants entre les capacités du milieu et son utilisation.
.Veuillez donner immédiatement

 Aidez-nous à sauver des vies au Kenya

Des informations en provenance du Kenya indiquent que la famine y menace des milliers de personnes.
Le Gouvernement a proclamé l’état de catastrophe naturelle et lance un appel à l’aide à tous les Kenyans et amis du Kenya.

Lentement, mais sûrement, cette grave famine s’étend, touchant toujours plus d’habitants des provinces du Nord-Est et de l’Est du pays, de même que leur bétail. La situation est si critique que des organismes des Nations Unies tels que le Programme alimentaire mondial et le Bureau de la coordination de l’assistance humanitaire, de même que le Comité international de la Croix rouge et d’autres ONG ont entrepris de rassembler plus de 150 000 tonnes de nourriture et de médicaments pour secourir les 4,5 millions de Kenyans menacés par la famine.
Veuillez donner immédiatement

SOS ENFANTS EN DETRESSE - BP73 - 75921 Paris Cedex 19 / France
Informations copyright © 2000-2005, SOS ENFANTS EN DETRESSE  : Toutes les données contenues dans les pages de ce site Internet sont la propriété exclusive de l'association SOSEED®. Toute utilisation, reproduction ou diffusion - à quelques fins que ce soient - qui n'aient été autorisées par l'association est interdite.  Suggestions et commentaires : webmaster@soseed.org contact : info@soseed.org